Le marché immo des Bouches du Rhône en dent de scie

La disparité du marché immobilier dans les Bouches-du-Rhône

 

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le département des Bouches-du-Rhône semble rester indifférent à la morosité du marché immobilier en France. Pourtant, Marseille et Aix-en-Provence ne sont pas logées à la même enseigne.

 

Une année 2013 peu prometteuse ?
La chambre des notaires des Bouches-du-Rhône estime que la prospérité du marché immobilier dans le département est en berne. Avec la clôture du projet d’incitations fiscales pour l’investissement immobilier fin 2012, les acheteurs se font de plus en plus rares. Le rapport de l’institution notariale de la Provence-Alpes-Côte d’Azur semble pourtant contredire ces affirmations. Dans les Bouches-du-Rhône, le secteur des maisons anciennes tend à la hausse avec une évolution des prix établie à plus de + 2 % par an. Le prix d’achat d’un mètre carré oscille autour de 2700 euros. Pour la location des T2 sur Marseille, on note une stagnation des prix des loyers de même que les prix des logements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.